tocolyse par l'Atosiban-Notre experience

 

PROTOCOLE DE TOCOLYSE PAR L’ATOSIBAN

 

 

INITIE PAR LE Dr SADOK MOHAMED

                                      ( thèse sur la MAP et tocolytiques )

 

Ø  1ère étude faite sur l’évaluation de l’efficacité de l’ATOSIBAN dans le traitement de la Menace d’Accouchement Prématuré en ALGERIE ET L’AFRIQUE (1 ).

 

Ø  L’étude a concerné 150 malades ayant présenter une MAP avec des contractions utérines douloureuses au moins 2 CU toutes les 10 minutes et une dilatation du col < ou égale à  2 cm  et membranes intactes.

 

 

Ø   LES CRITERES D’EVALUATION :

 

. Efficacité :

- inhibition de la contractilité utérine

- durée de prolongation de la grossesse

.Tolérance

- Tolérance maternelle : état cardio-vasculaire (tension artérielle et rythme cardiaque).

- Tolérance foetale :

. rythme cardiaque fœtal

. à la naissance : Score d’Apgar, poids.

 

Ø   METHODE :

1ère étude : Evaluer l’efficacité et la tolérance de l’Atosiban dans le traitement de la MAP

2ème étude : Comparer l’efficacité et la tolérance de l’atosiban au salbutamol dans le traitement des MAP

 

Ø   LE PROTOCOLE DE TOCOLYSE:

 

- bolus initial de 6,75 mg (0,9 ml) sur une minute

- puis perfusion de 300 µg/min pendant trois heures

- puis perfusion de 100 µg/min jusqu’à 45 heures.

  

 

  Ø   RESULTATS :

 

1ère étude : L’atosiban présente une efficacité remarquable  dans le blocage des contractions utérines chez toutes les malades (100 %).

A part les nausées et les bouffées de chaleur, les malades sous atosiban n’ont présenté aucun effet secondaire

 

2ème étude : l'atosiban semble plus efficace que le salbutamol dans la prolongation de la grossesse à 10 jours de traitement ( 70 % pour l’atosiban versus 60 % pour le salbutamol  ) .

Le groupe des femmes sous Atosiban n’a présenté aucun effets secondaires par rapport au groupe des femmes sous salbutamol

( tachycardie fœtale 30% ,tachycardie maternelle 70% ).

 

Actuellement, dans notre service d’Obstétrique de l’hôpital militaire Régional Universitaire d’Oran  notre choix, basé sur l’efficacité de la molécule, son innocuité  est le suivant :

- traitement de première intention : antagonistes de l’ocytocine = Atosiban (Tractocile®).

- traitement de deuxième intention : inhibiteurs calciques = nifédipine (Adalat®)

 

q   La perfusion intraveineuse de ß2-mimétiques est presque abandonnée dans notre service en raison du rapport risque/bénéfice plus élevé que celui des autres classes thérapeutiques.

  

Tractocile0_9ml-HK48228-.jpg
F418F0857502Tractocile_085750_2_980806.jpg


[1] Laboratoire FERRING